Accueil > A la une > Mai 2014 > Polar Le dernier jour de juillet

Polar Le dernier jour de juillet

26 mai 2014

VARSOVIE 1944 : UN OFFICIER ALLEMAND ET UN AVOCAT POLONAIS MENENT DEUX ENQUETES PARALLELES AU PERIL DE LEURS VIES.

Résumé :

Varsovie, le 31 juillet 1944.
À la veille de l’éclatement de l’Insurrection (du 1er août au 2 octobre 1944), alors que la ville ploie sous l’occupation allemande et que l’Armée Rouge n’est plus qu’à quelques kilomètres, une jeune résistante polonaise responsable d’une radio clandestine est poussée d’un toit. Son ami Antoni Chlebowski, avocat et lui-même résistant, se lance dans l’enquête.

À l’autre bout de la ville, un soldat vétéran du front de l’Est est retrouvé pendu dans une garnison allemande.
Son ami Klaus Enkel ne croit pas à la thèse du suicide et va tenter de découvrir la vérité.

Deux hommes que tout sépare, animés par une soif de justice obsessionnelle. Deux meurtres en apparence sans lien, dans une ville à feu et à sang.
Une seule affaire ?

Extrait :
Varsovie sentait le brasier de juillet, les parquets fraîchement cirés, l’approche du soir et la lavande en fleur. Anna répétait souvent qu’il s’agissait là d’un véritable miracle : en cette sixième année d’occupation allemande, les habitants de la capitale avaient transformé la moindre parcelle de terre non recouverte de pavés en potagers minuscules ou en champs de patates, alors que sous les fenêtres de leur immeuble, à l’angle des rues Długa et Bielañska, à deux cents mètres à peine du siège de la Banque de Pologne, un carré de pelouse avait survécu, un carré assez large, bien que négligé, recouvert de matthioles, de soucis et, donc, de lavande.

Antoni Chlebowski ferma les yeux et regarda sa femme. Blonde et souriante, Anna se tenait devant une fenêtre ouverte. Le vent agitait les rideaux qui ondulaient de chaque côté de sa silhouette. Elle ressemblait à un ange aux ailes déployées. Prête à l’envol.

LE DERNIER JOUR DE JUILLET
, en vente le 5 juin 2014 en librairie, et e-book sur ce site.

L'auteur
Bartłomiej Rychter

36 ans, est un avocat polonais. Si Le dernier jour de juillet est son premier roman traduit en français, il a déjà publié deux autres livres dans son pays natal.