Accueil > A la une > Mai 2015 > Fanatiques

Fanatiques

11 mai 2015

HUIT FANATIQUES qui ont provoqué des guerres,
semé le désespoir, renversé des gouvernements,
ou marqué la fin d'une ère. 

 Du XIe siècle à nos jours, l’auteur, Véronique Chalmet, lève le voile sur un aspect méconnu de l’Histoire : elle a mené l’enquête sur les obsessions et les parcours de huit personnages qui ont laissé une trace sanglante.
 
                                    Il n'existe pas un fanatisme, mais des fanatismes.
 
      Le mal prend des formes diverses selon les milieux et les époques. Comment
      bascule-t-on dans l'idolâtrie au point d'agir en kamikaze ? Au point de renier
      ses origines, sa famille, pour ne plus donner à son existence qu'un seul
      objectif : accomplir l'acte tragique – et ne plus faire qu'un avec son dieu,
      voire avec la star qu'on admire.
 
Rédigé suite à une recherche de plus d’un an dans des archives et documents de référence, ce livre-document offre à la fois le recul historique et l'analyse du "dérapage" fanatique, et permet de mieux cerner les tragédies qui bouleversent notre société, comme l’actualité nous le rappelle régulièrement.
 
Ø Après « L’Enfance des dictateurs », Véronique Chalmet nous plonge de nouveau dans un sujet au cœur des préoccupations d’aujourd’hui. Un décryptage des mécanismes qui engendrent le fanatisme.
 
Ø Des portraits écrits comme des romans, qui mettent en scène des destins et des faits jamais exploités à ce jour.
 
·         HASAN SABBAH : la forteresse noire
Iran, XIe siècle. Le «Vieux de la Montagne», Chef des tueurs Hashishins  et inventeur du terrorisme moderne.
 
·         TOMAS DE TORQUEMADA : la peste de l’âme. 
Espagne, XVe siècle.  Grand Inquisiteur. En 1836, les libéraux espagnols brisèrent sa tombe dans la chapelle du couvent d'Ávila, et dispersèrent les ossements de celui qu'ils estimaient être l'une des pires incarnations de l'intolérance et du fanatisme.
 
·         JEROME SAVONAROLE : le Prédicateur des Désespérés. 
Italie, XVe siècle. Il a inventé le « bûcher des Vanités ». Même après sa mort, Savonarole continue d’exercer une influence sur ceux qui l’ont connu comme Botticelli, par exemple. Il est heureux de subir la torture et de mourir en martyre, comme il l'a souhaité pendant toute sa vie : «Nous devons être heureux de mourir comme Dieu l'a décidé pour nous», dit-il.
 
·         FRANCOIS RAVAILLAC : la part du Diable.
France, XVIe siècle. Le soldat de Dieu. Il a assassiné Henri IV. Il entendait des voix, était convaincu de parler à Dieu et d'oeuvrer pour le bien du peuple de France.
 
·         HEINRICH HIMMLER : le masque du Mal.
Allemagne, XXe siècle. Fan d'occultisme et initiateur déjanté de l'Ahnenerbe ; il est considéré comme le
« meurtrier du siècle ».  
 
·         DAVID KORESH : le rejeton de l’apocalypse. 
États-Unis, XXe siècle. Il adule tant le Messie qu'il finit par se prendre pour sa réincarnation. Sa folie mystique aboutit au massacre de Waco : une tragédie qui se chiffre à 82 morts, dont 21 enfants.
 
·         HIRO ONODA : le dernier samouraï.
Japon, XXe  siècle. Il n'a pas supporté pas « l'effritement des valeurs nationales ». Le « dernier samouraï » a continué la Seconde Guerre mondiale seul jusqu'en 1974, pour la gloire de son Empereur-dieu. A continué ensuite de le vénérer.
 
·         MARK CHAPMAN : la rage au coeur. 
États-Unis, XXe siècle. Assassin de John Lennon. Il s'habillait et se coiffait comme lui, avait épousé une asiatique. Il voulait rester pour l'éternité au plus près de son “ Beatles ” préféré. Quitte à le tuer. L'amour à mort.
 

L'auteur
Véronique Chalmet

Auteur de L’Enfance des dictateurs (Editions Prisma, 2013), Véronique Chalmet est écrivain et journaliste. Elle collabore depuis sa création au magazine Ca m’intéresse Histoire et depuis 1999 au mensuel Ca m’intéresse. Spécialisée en criminologie et psychologie, elle signe aux Editions Prisma son 2e titre « Fanatiques » et a publié par ailleurs onze livres d’enquêtes, d’essais, un roman et des nouvelles policières.